Claude Nadeau, musique classique - clavecin, orgue... musique baroque

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche



vendredi 6 avril 2012

Klasik Breizh : nouvelle série sur France3 sur les compositeurs bretons

Une nouvelle série sur France 3 Bretagne dans Bali Breizh : Klasik Breizh !

Partez à la découverte des musiciens classiques bretons ! Claude Nadeau et le réalisateur Youenn Chap proposent un Tro Breizh (tour de Bretagne) des compositeurs bretons. Au programme, une série de dix portraits de musiciens classiques bretons de l’époque baroque à l’époque contemporaine. Claude Nadeau vous emmène sur les lieux où ces musiciens ont vécu, retraçant leur histoire et leur rapport à la Bretagne. Dans chaque épisode, un musicien professionnel ou un ensemble breton interprète des extraits de l’oeuvre du musicien dont on évoque la vie.

Une série « découverte » qui montre la richesse de la créativité bretonne dans un secteur artistique majeur.

Chaque dimanche, un portrait :
8 avril : Jean-Pierre Danigo et Jean Cras
15 avril : Charles de Mars
22 avril : Rita La Vilette
29 avril : Jean Langlais
6 mai : Jean-Baptiste Matho
13 mai : Paul Ladmirault
20 mai : Daniel Daniélis
3 juin : Guy Ropartz
10 juin : Pierick Houdy

parmi les musiciens invités: La Maîtrise de la Cathédrale de Nantes, le Quatuor des Iles, le pianiste Gaspard Dehaene, la violoniste Nadine Bodiguel et la pianiste Elisa Bellanger, l'organiste Véronique Le Guen, la soprano Maïlys de Villoutreys, l'orchestre baroque Symphonie de Breizh...

à regarder dimanche dès 10h50 sur France3 Bretagne, disponible sur vos box partout en France, ainsi que sur www.france3breizh.fr

dimanche 21 août 2011

Ecoutez!

Qui veut travailler avec moi?

je viens de mettre en ligne mon CV d'animatrice radio et ma maquette...

l'occasion de réécouter certaines de mes meilleures chroniques :-)

cliquez ici

eh oui, pour moi, musicienne et animatrice, c'est un peu le même métier... avec un instrument différent. Dans les deux cas, j'ai envie de partager, de dire "écoutez comme c'est beau!".

Et puis après tout, plusieurs "créateurs" sont aussi animateurs radio: je pense à des écrivains comme David Abiker, des musiciens comme Frédéric Lodéon, et tant d'autres...

lundi 19 juillet 2010

A ne pas rater ce soir : William Christie + Trisha Brown sur Mezzo

Trisha Brown Pygmalion Rameau MezzoCe soir à 19h30, rendez-vous sur Mezzo en direct du festival d'Aix en Provence, William Christie dirige Pygmalion et Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau dans la chorégraphie de Trisha Brown.

Rameau! sublime Rameau, j'ai toujours dit que c'est sa tête qu'il faudrait mettre sur les billets de banque. Certainement l'un des plus grands musiciens français, qui a écrit dans tous les genres. Et surtout, génie de la Tragédie Lyrique, précurseur de l'art total : de la musique, de la danse, du théâtre, des artifices, du grand déploiement, c'était déjà tout ça la tragédie lyrique de Rameau.

Et ce soir, William Christie remet ça, en confiant la chorégraphie à Trisha Brown, pour un Pygmalion qui sera sûrement exceptionnel. Heureusement qu'il y a la télé pour retransmettre le tout. C'est sur Mezzo dès 19h30, et en HD par dessus le marché.

Ramiste, je suis définitivement ramiste.

jeudi 23 juillet 2009

Téléfilm "Marquise de Pompadour" sur France 2 : non au clavecin karaoké!

Lettre à M. Jean-Marie Sernia

Monsieur,

Je viens de regarder sur France 2 le téléfilm "Jeanne Poisson, Marquise de Pompadour", dont la musique est signée Jean-Marie Senia.

Je ne comprends pas, dans la musique de ce téléfilm, la musique d'inspiration baroque fait une large place à... un affreux son de synthé censé rappeler celui du clavecin... est-ce parce que la prod n'avait pas assez de budget, ou parce que vous n'avez trouvé aucun claveciniste pour interpréter votre belle musique?

Je suis toujours triste d'entendre de telles utilisations de cet instrument, car elles font énormément de tort à tous les clavecinistes. Je ne suis pas du tout puriste (je joue même du clavecin dans un groupe rock), mais le public, qui n'a que somme toute peu d'occasions d'entendre du clavecin en "live", interpréte à tort cet effet sonore des plus désagréables (vous en conviendrez) pour du clavecin. Et tous les jours nous devons réparer les dégâts, expliquer que, non, le clavecin n'est pas une "boîte à clous", comme des musiques largement écoutées telles que celles de ce téléfilm pourraient laisser croire. Oui c'est un instrument qui a une palette sonore un peu moins métallique et un peu plus riche...

Il faut peut-être être claveciniste, faire depuis plusieurs années des animations dans les écoles, des concerts populaires, bref de la vulgarisation pour se rendre compte de l'immense préjudice que l'utilisation de sons de synthé pour représenter notre instrument causent à ceux qui essaient, au quotidien, tant bien que mal, de faire aimer toutes les richesses du clavecin.

Dans ce téléfilm, on a aussi pu entendre des extraits sonores gentiment consentis par des maisons de disques qui sont toujours désireuses de recycler leurs catalogues (au détriment des compositeurs de musique de film d'ailleurs). Comment Ton Koopmann peut-il côtoyer un son de synthé? Il n'y a donc pas à Paris un seul claveciniste qui puisse enregistrer en studio vos compositions??

Excusez ma colère, ce n'est pas votre musique que je critique, mais tous les jours je dois désamorcer des bombes, c'est-à-dire faire face aux idées reçues des gens qui n'ont eu, pour tout contact avec le clavecin, que la musique des films et qui imagine que le clavecin, ce n'est "que" ça. De grâce, la prochaine fois, demandez à un musicien d'enregistrer pour vous. Je vous trouverai un élève qui le fera gratuitement si c'est une question de budget, mais par pitié, plus de synthé!

lundi 9 février 2009

Victoires de la musique classique 2009

J'ai assisté hier au gala des Victoires de la Musique Classique 2009 à Metz. C'est la deuxième fois que je prends part à cet événement (voir le billet de l'année dernière, à Toulouse). Je dois dire que le spectacle était particulièrement réussi cette année, avec des artistes époustouflants en direct d'une des plus belles salles de France, le théâtre de l'Arsenal : Robarto Alagna, l'ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi, Katia et Marielle Labèque, Lang Lang, l'Orchestre National de Lorraine dirigé par Jacques Mercier et Ariane Matiakh... L'émission animée par Marie Drucker et Frédéric Lodéon était retransmise en direct sur France 3 et par France Inter.

J'ai beaucoup aimé l'intervention des musiciens du Trio Wanderer, lauréat du trophée de l'ensemble de musique de chambre de l'année, pendant laquelle un des musiciens a affirmé que cette Victoire démontrait que le public était encore capable d'apprécier la belle musique, sans céder à la facilité, et pouvait aimer autre chose que la culture bling-bling. Pour une fois qu'on a de la musique classique aux heures de grande écoute, j'espère que cette petite phrase aura fait mouche. Et puisque Patrick de Carolis était dans la salle, peut-être est-ce l'occasion de réfléchir : puisque les chaînes publiques ne sont plus soumises aux diktats de l'audimat pour plaire aux publicitaires, peut-être l'étape de la suppression de la pub pourrait-elle être une opportunité d'avoir l'audace de programmer plus souvent de la musique classique sur les chaînes non câblées?...

J'ai eu l'heureuse surprise hier soir de me faire reconnaître par des lecteurs de ce blog ! Un blog qui se maintient dans les 20 000 visiteurs uniques mensuels en moyenne... merci à vous de vous intéresser à ma musique. C'est vrai qu'avec un instrument aussi improbable que le clavecin, on est bien obligés de réfléchir à des nouveaux moyens de diffusion. N'hésitez pas, visiteurs, à laisser des commentaires, à envoyer un petit mot : cela fait tellement plaisir de savoir qu'il y a des gens derrière l'écran! Et puis, quand on passe des heures seul devant son instrument, avec forcément des moments de fatigue et de doute, cela fait du bien de temps en temps de se retourner et de voir que, non, on n'est pas complètement seul!

Retour à Paris hier soir par le TGV de 20h55, qui était rempli avec une bonne partie des artistes des Victoires de la Musique : incroyable ambiance de fête au bar et dans les voitures, on boit au succès des uns, on fait des affaires, on se dépêche d'engager tel lauréat avant que son agent, dès le lendemain matin, double sa cote... Et puisque la soirée était aux remerciements des uns et des autres, j'y vais moi aussi de mon couplet : merci à Bruno Mantovani pour les fous rires en voiture 3 (rikitikitikak), merci aux éditions Lemoine pour le coup à boire et pour l'harmonium, merci à Philippe Jarourssky d'avoir fait vite ;-) merci au contrôleur de nous avoir laissés faire la fête dans son train, merci à Roberto Alagna pour le biscuit au chocolat (mmmm)... et qui sait, l'année prochaine, peut-être un disque de Claude Nadeau en nomination pour les Victoires?... ;-)

lundi 22 septembre 2008

Webnoz : pari réussi! le "clavecin en prime time" récolte les meilleures cotes d'écoute

Pari réussi pour l'équipe de Webnoz ! L'émission de jeudi dernier autour du clavecin, avec des morceaux interprétés en direct et devant le public, dans un café branché à Vannes et en breton a été un énorme succès : elle a récolté la meilleure audience de l'émission depuis sa création et la deuxième meilleure audience de la jeune chaîne, diffusée exclusivement sur internet (WebTV Brezhoweb).

Si vous n'avez pas regardé jeudi soir l'émission Webnoz, animée par Lionel Buannic (photo) en direct du café A l'aise Breizh à Vannes, vous pouvez écouter l'émission en suivant ce lien :

http://www.surlaplace.tv/voflashlive/live.php?stream=WN19_Gwened&path=&id=87

Même si vous ne parlez pas breton, ne vous laissez pas impressionner par la langue utilisée dans ce talk-show : après tout, la musique n'a pas besoin d'être traduite... On m'entend interpréter en public la Sarabande en ré mineur de Handel (1733), que vous reconnaîtrez sûrement car c'était le thème du film Barry Lindon, puis trois mouvements d'une suite française d'un compositeur vannetais (1735), ensuite le Prélude en do majeur du premier livre du Clavier bien tempéré de Bach (1722), une improvisation sur une mélodie bretonne traditionnelle, "An hini a garan", c'est une chanson d'amour... enfin en générique de fin, l'Andro (une danse bretonne) de la Suite vannetaise de Yves Ribis, un morceau pour clavecin électronifié avec boucleur composé pour moi ;-) par Yves Ribis.

Ma première intervention parle de l'instrument lui-même, et de mon parcours de musicienne ; la seconde, en compagnie de Bernez Gestin, fait le parallèle entre la musique baroque et ce qui se passait à ce moment dans l'histoire de Bretagne, la troisième intervention comprend un micro-trottoir avec des collégiens ("Aimez-vous la musique classique?") et un échange avec le public. Parmi les autres invités, le groupe Houarnaj (guitare-saxophone), ainsi que des personnalités de la vie vannetaise et bretonne.

Je remercie l'animateur Lionel Buannic et toute son équipe de professionnels, et je tiens également à remercier le designer de haute couture Christophe Le Bo, qui m'a habillée pour cette émission. J'adore le travail de ce créateur, qui a déjà la réputation d'être "le couturier des stars"! Le baroque et l'un des thèmes favoris de ses collections, et d'ailleurs vous remarquerez la correspondance entre les motifs "baroques" de ma veste et le décor du clavecin...

mercredi 10 septembre 2008

"Du clavecin en prime time" 18 septembre à 20h30

"Une première en France : du clavecin, en direct, en "prime time" sur internet !

"La claveciniste Claude Nadeau, Artiste en Résidence à Vannes, sera l'invitée principale de l'émission WebNoz, le jeudi 18 septembre à 20 h 30, depuis "A l'aise Breizh Café", dans le cadre du festival Gwened e Breizh.

Elle évoquera son amour pour la musique classique et la musique bretonne, et interprétera plusieurs morceaux en direct et en public.

Claude Nadeau est une jeune artiste d'origine québecoise. Elle réside aujourd'hui en France où elle mène une carrière active de claveciniste professionnelle. "Tombée en amour" de la Bretagne, elle y mène un travail de recherche sur la musique baroque en Bretagne. Polyglotte, elle parle couramment français, anglais et breton !

WebNoz est un talk-show mensuel en langue bretonne, entièrement réalisé en direct et en public, depuis décembre 2006. Il est diffusé sur deux WebTV : brezhoweb.com et armortv.fr.

WebNoz aborde, chaque mois, des thèmes de société et invite des artistes à s'exprimer en direct. Inviter une artiste "classique" dans un talk-show en breton, dans un café "branché" est un pari, et un nouvelle preuve de la créativité de WebNoz et de la capacité à prendre des risques sur Internet.

L'émission, après sa diffusion en direct, restera en ligne pendant un an. Brezhoweb est la première WebTv 100% en langue bretonne. Elle propose 35 heures de programmes frais par an : talk-shows, dessins animés, sitcoms, films... Brezhoweb est soutenue par la Région Bretagne et les Conseils Généraux du Finistère, des Côtes-d'Armor et du Morbihan. Cette émission en direct de Vannes bénéficiera également du soutien de la ville de Vannes." Télécharger le communiqué de presse (.pdf)

Pour un avant-goût, vous pouvez aussi regarder les vidéos de mes concerts récents sur mon canal Youtube : http://www.youtube.com/contessa1750

Lire également l'article paru dans Le Télégramme (édition du 17 septembre) cliquer sur la miniature