Claude Nadeau, musique classique - clavecin, orgue... musique baroque

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche



jeudi 6 mars 2014

concert baroque : Vivaidi

regardez la vidéo que nous avons réalisée lors du concert du 26 octobre dernier à Vannes :

Vivaldi, Laudate Pueri RV 601 - Soliste : Fanny Pytkiewicz

enregistrement-concert en l'église Saint Patern, Vannes

mardi 19 février 2013

vente chez Emmaüs

comment aimez-vous le nouveau foulard vintage que je viens d'acheter 50 centimes chez Emmaüs? ;-)

dimanche 4 novembre 2012

une journée avec Céline Dion sur France Bleu pour son nouvel album "Sans attendre"

Céline Dion sur France BleuCéline DION en interview exclusive sur France Bleu et francebleu.fr ! Lundi 5 novembre, jour de la sortie de l’album France Bleu « Sans attendre », les 43 radios locales publiques proposent aux auditeurs de passer Une Journée avec Céline DION. France Bleu, la radio des « plus belles chansons françaises » accompagne la sortie du dernier album de l’artiste internationale francophone la plus populaire de la planète.

Les rendez-vous à ne pas manquer :

> Interview exclusive de Céline DION (enregistrée il y a quelques jours, à Montréal au micro de Claude NADEAU) ;
> De 5h à minuit, à chaque heure, les auditeurs découvrent l’un des titres extraits de l’album « Sans attendre » ;
> Dans France Bleu Midi, à 12h50 : Elodie SUIGO présente l’album « Sans attendre » dans sa chronique Musique ; > En jouant avec leur radio locale France Bleu, les auditeurs ont la possibilité de gagner ce jour là, l’un des 250 exemplaires de l’album « Sans attendre ». Toutes les informations sur Une Journée avec Céline DION sur francebleu.fr

dimanche 8 avril 2012

mes bonnes adresses en Bourgogne

Ça a commencé avec un ami, puis deux, puis trois. "Claude, toi qui connais bien la Bourgogne, donne-nous des bons plans pour du vin!" Bon d'accord, ça y est je m'y mets, et voici un article pas du tout impartial. Je vous donne ici d'excellentes adresses, où vous serez bien accueillis, par des gens de cœur. J'insiste sur le fait que mes choix sont tout à fait subjectifs, guidés autant par l'amitié que par les papilles, cependant que ce soit clair : je ne touche aucune commission! Ce sont juste des personnes humainement formidables qui font de l'excellent travail!

Vous voudrez peut-être commencer par un circuit commenté, c'est une belle façon de faire connaissance avec la (et le) Bourgogne. Mon ami Emmanuel Castro a rejoint il y a un an Authetica Tours, et vous propose à la journée ou la demi-journée une visite des vignes et des caves de Bourgogne. Dégustation comprise! Asseyez-vous confortablement dans le minibus, relaxez et laissez-vous conduire! Manu vous guide entre les vignes et les bouteilles, et vous pouvez déguster sans craindre de reprendre le volant. Au départ de Dijon. Téléphonez lui de ma part! 06 87 01 43 78

Bon, les viticulteurs! le choix est vaste, et un peu partout vous serez en général très bien accueillis. Cependant, voici mes adresses spécial coup de coeur:

- Domaine Armelle et Bernard Rion, à Vosne Romanée. Vous serez probablement accueillis par Alice Rion, la fille, qui reprend le domaine familial. Cette famille a aussi une passion pour la truffe de Bourgogne, à découvrir! Tous leurs vins sont excellents, mais ne repartez pas sans au moins une bouteille de leur chardonnay "Magnatum". Écoutez le reportage que j'avais réalisé à leur sujet, reportage finaliste du Trophée de la presse du BIVB. 8, Route Nationale 21700 VOSNE ROMANÉE 03 80 61 05 31

- Pascal Mure à Volnay. Son volnay est soyeux, et son pommard ne fait pas partie de ceux qui "arrachent"! récemment j'ai encore acheté chez lui un Volnay 2009 et un Pommard 2010, à laisser vieillir... téléphonez-lui avant de passer et il prendra le temps de vous recevoir entre ses tonneaux, et vous expliquera tout... son vin... sa passion pour la musique... peut-être même verrez vous la pièce de pommard 2011 sur laquelle j'ai dessiné un coeur à la craie! ;-) 2 Grand Rue, La Chapelle 21190 Volnay 03 80 21 61 15

- Bernard Gros et Michel Gros. Toujours à Vosne Romanée, pénétrez dans le village et allez jusqu'à vers eux. Les deux frères font un travail très différent, mais excellentissime! Attention c'est du très haut de gamme. Et si vous avez de la chance, vous vous ferez peut-être inviter dans la cave de Bernard Gros, passionné de boogie woogie, qui a installé un grand Steinway dans sa cave!

- attention, ovni. Philippe Leclerc, à Gevrey Chambertin, est un vigneron atypique! Comment dire... mi rocker, mi prince, il faut aller sur place pour découvrir l'univers incroyable de cet oiseau rare qui produit des vins non filtrés qu'apprécient même Sean Connery! on aime ou on n'aime pas, mais moi j'adore!

- Vougeot. Le Château du Clos de Vougeot peut être visité (visite payante). Juste en bas de la route, faites escale à La Grande Cave de Vougeot, où Jean-Jacques Dalmaz, chroniqueur vins sur France Bleu Bourgogne, vous accueillera chaleureusement. C'est un sommelier expert (n'a-t-il pas officié dans un trois étoiles?...) passionné par son art, et vous aurez envie de rester des heures à discuter avec lui...

- à Beaune, l'un des plus grande négociants est la maison Albert Bichot, dont je ne peux que vous inciter à découvrir les vins...

- bon avec tout ça vous voudrez bien manger! Les bonnes tables ne manquent pas, si vous avez les moyens, lâchez-vous, mais coup de cœur pour l'Amarone à Beaune, une pizzeria pas comme les autres, où vous pourrez aller en famille ou en amoureux. Déjà, on peut y manger à toute heure, ce qui n'est pas si courant. Et puis, on peut y manger pour 12€ comme pour 120€. C'est l'une des plus belles cartes des vins de Bourgogne et de vins italiens de la région. Impressionnant! Vous serez étonnés par l'ambiance et par l'accueil des plus chaleureux. Franchement, un vrai coup de coeur! PS: demandez au chef Giacomo le menu "dégustation", qui n'est pas à la carte... et faites la bise à Alberto, le patron, Italien de Montréal et Beaunois d'adoption! Avenue Charles de Gaulle (non loin du Palais des Congrès) 21200 Beaune 03 80 26 17 29

- enfin, vous devez ABSOLUMENT pousser jusqu'à Concoeur, sur les hauteurs de Nuits Saint Georges, à la Ferme Fruirouge! Isabelle et Sylvain vous accueillent et proposent leurs produits bio autour du cassis, roi de la région, et des autres fruits rouges. Leur crème de cassis est selon moi la meilleure de Bourgogne! (et donc du monde...) coup de coeur aussi pour le ketchup de cassis, à découvrir, et pour la vodka aux bourgeons de cassis! Franchement ça vaut la peine de faire un petit détour, pour l'accueil chaleureux de vrais passionnés, et pour la qualité des produits. N'oubliez pas de caresser les chats Coco et Chanel!

chez tous ces gens vous pouvez aller de ma part! vous serez bien reçus! bien sûr ce ne sont que quelques suggestions, et je vous promets que d'autres sont à venir ;-)

lundi 13 février 2012

Chapitre au Clos Vougeot - Confrérie des Chevaliers du Tastevin

on m'a demandé de rédiger, pour le magazine de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin (tiré à quelques milliers d'exemplaires autour du monde), un article en forme de compte-rendu du chapitre de la plume et de la vigne, au clos Vougeot (salon Livres en vigne) Donc j'ai attrapé leur magazine, et j'ai lu les compte-rendus des autres, pour me rendre compte qu'ils se ressemblaient tous plus ou moins, lus l'un à la suite de l'autre. Alors j'ai choisi de raconter une histoire...

Lire la suite

dimanche 13 novembre 2011

Marine, son mari, son amant, en direct à la radio!

Aujourd'hui, une auditrice étonnante dans un jeu sur France Bleu Bourgogne : Marine de Dijon, son mari, son amant... et les joies du direct!!! (même l'animatrice en reste coite!) :-D

samedi 5 novembre 2011

Charles Aznavour

entendu hier à l'antenne de France Bleu Bourgogne, en direct du Zénith de Dijon où se produisait Charles Aznavour

lundi 3 octobre 2011

Livres en vignes au Clos Vougeot et chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin

voici le compte-rendu de la soirée que j'ai rédigé pour le magazine de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin:

"Si l'équinoxe marque le début de l'automne, c'est un soleil estival qui dorait les vignes déjà rousses pour le chapitre de l'équinoxe et de la plume. En Bourgogne les gourmands savent que la chasse est désormais ouverte, mais c'est un étrange gibier à plumes qui s'est installé au Clos Vougeot tout au long du week-end, puisque le salon Livres en vignes accueillait quelque 80 écrivains.

Gens de plume et gens de vignes, jeunes auteurs et écrivains insignes se sont donc endimanchés pour la soirée, curieux, enthousiastes, méfiants, ravis, blasés, ou gourmands : ce soir pour une fois c'est bien leur plumage qui est à l'égal de leur ramage. Leurs ouvrages sont à l'étage, sagement rangés sur les tables pour attendre les lecteurs qui viendront demain, nombreux. Les bulles pétillent dans les coupes, les trompes du Débûché de Bourgogne sonnent, la cloche appelle à table, les agapes peuvent commencer.

Chacun cherche sa place, et c'est la diversité des convives qui frappe : il y a certes les habitués, rompus au us de la Confrérie ; il y a les hôtes étrangers, pour qui cette soirée est le point culminant d'un long voyage, depuis Halifax, Vancouver, Dallas, le Connectticut, la Côte d'Ivoire, ou même le Japon ; il y a les gens très sérieux, les futurs intronisés, les débutants, les mal à l'aise, les conjoints, et les saltimbanques - un certain nombre d'écrivains parmi ceux-là. Il y a les sommeliers, les maîtres d'hôtel, les cuisiniers, le chef, béni des dieux (gloire à lui!), il y a les Cadets de Bourgogne et les Trompettes du Château du Clos de Vougeot. Tous ces gens convergent dans un gai cérémonial, joyeux sabbat d'équinoxe où l'on va sacrifier à Bacchus et à Epicure.

Et puisque l'équinoxe est le moment du parfait équilibre entre le jour et la nuit, la soirée sera à l'envi. 585 assiettes d'oeufs en meurette arrivent en même temps, ils sont tous à parfaite température. Six grands vins et pas un faux accord. Même les sonneurs du Débûché n'ont pas réussi à offrir un seul canard aux mélomanes chasseurs : la perfection serait-elle donc de ce monde?

Des officiers de la Confrérie aux officiers de bouche, des célébrités intronisées aux anonymes invités, tous égaux devant l'équilibre des plaisirs équinoxiaux. Et s'il est vrai qu'on ne parle ni religion ni politique à table, le Grand Maître de la Confrérie s'est tout de même permis -mais en ce soir de fête, n'a-t-il pas tous les droits? - de suggérer à l'un des intronisés, conseiller du Président de la République, d'enjoindre le Chef d'Etat à boire quand même un peu de vin... Qui sait si dans l'élection présidentielle qui se tiendra en 2012 en France, un peu d'épicurisme ne ferait pas la différence?..."

Le repas gastronomique à la française tel que pratiqué au Clos Vougeot, au Patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO, vu par Des Racines et des ailes:

la suite de l'article très prochainement...

lundi 22 août 2011

chant grégorien moderne à l'Abbaye de Cîteaux pour la Saint Bernard

Vendredi j'ai passé la journée en vadrouille, à réaliser des reportages radio pour ma chronique d'été, chronique tourisme en Côte d'or pour France Bleu Bourgogne. Je suis donc allée promener mon micro en pays de Beaune, avec bien sûr la visite des Hospices de Beaune, en attendant d'y retourner pour la vente des vins en novembre, du centre historique, mais aussi du Spa en Bourgogne de Nathalie Molinier. Belle et riche journée! Je suis restée à la radio jusqu'à 22h pour charger les rush sur mon ordinateur, mais l'équipée valait la chandelle!

En fin de journée, au moment de rentrer, j'aperçois un panneau: "Abbaye de Cîteaux - 8 km". C'est trop bête pensai-je, de passer à côté sans y aller. J'oblique donc par le chemin des écoliers.

J'arrive, la cloche tinte:

les vêpres vont commencer. La musicienne en moi est ravie, quel coup de chance, j'arrive juste à temps pour écouter les moines chanter. L'Esprit devait guider mes pas, car c'étaient les vêpres solennelles de la saint Bernard, l'un des personnages les plus importants de l'ordre de Cîteaux! pour cette communauté fondée par Robert de Molesmes en 1098, c'est l'un des événements les plus importants de l'année. Alors comme j'avais mon matériel d'enregistrement avec moi, j'ai posé le micro sur le banc et j'ai enregistré l'intégralité des vêpres, pour partager ce moment magique avec les gens que j'aime.

J'ai été très étonnée de constater à quel point le chant des moines est moderne! est-ce qu'on peut appeler ça du grégorien? Bonne question. Quand on regarde dans le temps, il y eut le chant ambrosien, puis un certain nombres de "codificateurs" qui ont voulu noter la pratique orale, Guido d'Arezzo, ou le pape Grégoire le grand qui a donné son nom au chant "grégorien", et qui n'a fait que codifier sa pratique. Puis tout au long des siècles on a continué d'enrichir le répertoire: quand on s'intéresse à la question, on peut dire de certains chants grégoriens qu'ils sont "tellement XVIIIe!" ou "tellement XIXe"! Et je ne parle pas de la messe de Dumont... il y a une logique dans l'histoire: pourquoi cesserions-nous d'enrichir à notre tour la tradition?

Je ne sais pas qui est l'instigateur de cette liturgie moderne et en français à laquelle j'ai participé vendredi; mais j'ai été conquise et je pense que c'est notre rôle comme musiciens de continuer d'alimenter la tradition. Merci aux anges gardiens qui m'ont guidée vers l'abbaye de Cîteaux!

Bernard de Clairvaux est un personnage étonnant. A la fois il a prêché une croisade, et à la fois il est l'auteur des "Sermons sur le Cantique des cantiques", poème d'amour charnel et spirituel de la Bible. C'est cet aspect de St Bernard que je veux retenir. Je préfère l'amour à la guerre; cela semble un lieu commun de le dire, mais l'actualité nous montre que même de nos jours c'est loin d'être évident...

dimanche 21 août 2011

Ecoutez!

Qui veut travailler avec moi?

je viens de mettre en ligne mon CV d'animatrice radio et ma maquette...

l'occasion de réécouter certaines de mes meilleures chroniques :-)

cliquez ici

eh oui, pour moi, musicienne et animatrice, c'est un peu le même métier... avec un instrument différent. Dans les deux cas, j'ai envie de partager, de dire "écoutez comme c'est beau!".

Et puis après tout, plusieurs "créateurs" sont aussi animateurs radio: je pense à des écrivains comme David Abiker, des musiciens comme Frédéric Lodéon, et tant d'autres...