Baptme ce matin Saint-Antoine des Quinze-Vingt de la petite Alicia, auquel la famille franco-italienne, qui semble apprcier la bella musica, m'a demand de participer par ma musique. Sitt fini, juste le temps d'avaler un repas express, en songeant aux agapes dont la France entire se gave en ce dimanche midi de la fte des mres, et en route... pour la synagogue et la clbration d'un mariage ashknaze.

Les Ave Maria ont donc cd la place aux 7 kiddouch et Siman Tov, et je joue mon rle de musicienne du culte toujours avec le mme srieux. Est-ce que le rabbin sait que je ne suis pas Juive? Peut-tre pas. Peut-tre que si. Qu'importe : je prfre chercher ce que nous avons en commun plutt que ce qui nous spare, et puis aprs tout, organiste c'est un mtier comme un autre, qu'on l'exerce dans une glise, une salle de concert, une synagogue ou un centre commercial! (comme au Japon...)

Aprs le mariage, je demande au rabbin, qui correspond soi-dit en passant en tout point l'image qu'un non-Juif peut se faire d'un rabbin -barbu, costaud, sympa, et muni d'une superbe voix qui sait ornementer avec sophistication les chants hbreux- je lui demande donc s'il est satisfait de moi et si ct musique tout s'est bien pass (comme je demande toujours tous mes interlocuteurs lorsque j'effectue un travail). Il m'a dit qu'il tait ravi, et qu'il avait eu la sensation que par mon accompagnement j'avais rellement su le "porter", qu'il s'tait senti libre dans son chant, suffisamment l'aise pour se laisser aller vocalement, confiant que j'allais le suivre et le soutenir.

Je vous avoue que j'ai t mue, qu'un grand gaillard dise une petite puce comme moi que j'avais russi le "porter" - l'image fugace d'un pas de deux loufoque o je le porte dans un entrechat digne de Fantasia m'effleure l'esprit - mais ce qui serait ridicule pris au pied de la lettre devient magique en musique.

Et c'est l que la magie opre, en fait : cette musique qui a su sourdre, qui survient un moment prcis en dfiant toutes les lois, celles des religions qui ne se parlent pas, ou enfin pas assez, celles de l'ge, et celles du genre, et alors l'instant magique se produit. Et dans mes propres croyances personnelles, cet instant de musique accompagnera tout au long de leur nouvelle vie les maris d'aujourd'hui...

Mazel tov! (et merci Bruno S. pour la photo!)