Claude Nadeau, musique classique - clavecin, orgue... musique baroque

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche



jeudi 22 août 2013

"Claude Nadeau et Frédéric Moisan ont emporté le public"

article paru dans Ouest-France le 22 août, Edition : Chateaulin-Carhaix - Rubriques : Camaret-sur-Mer

Le public des Lundis musicaux a passé une merveilleuse soirée grâce à Claude Nadeau et Frédéric Moisan

violon et clavecin

Le duo formé de Claude Nadeau, au clavecin, et Frédéric Moisan, au violon, a ébloui le public du festival des Lundis musicaux de Camaret, dans la chapelle Notre-Dame de Rocamadour. Ils ont interprété des oeuvres de Bach, mais aussi de compositeurs peu connus comme Francesco Maria Veracini, désormais peu joués, ou Arcangelo Corelli, et des compositeurs bretons, tels Charles de Mars et Pierick Houdy. Ce dernier a honoré le concert par sa présence. En première mondiale, le duo a interprété Ballade au Skeul, spécialement créé pour ce 41e festival des Lundis musicaux par Pierick Houdy, pour le duo.

Le clavecin expliqué

Claude Nadeau, virtuose du clavecin donne une dimension exceptionnelle aux musiques qu'elle interprète, notamment les musiques celtiques, dans lesquelles le clavecin est peu utilisé. L'an dernier, avec son orchestre Symphonie de Breizh, Claude Nadeau avait fait un passage remarqué à Camaret, pour le 40e anniversaire du festival, à bord du Notre-Dame de Rumengol.

Pédagogue, elle a expliqué, lundi soir, les morceaux interprétés. Elle a même démonté son clavecin pour en montrer le fonctionnement. Fait exceptionnel au festival, le programme de la soirée était traduit en breton.

Originaire du Canada, Claude Nadeau est très attachée à la culture bretonne, comme Frédéric Moisan, breton d'origine, mais vivant principalement au Québec. Ce dernier a régalé le public par son interprétation et son violon d'une pureté musicale rare.

Le public a battu le rappel plusieurs fois à la fin du concert, et les deux interprètes s'y sont pliés de bonne grâce.

« Je suis très satisfaite. Ce 41e festival se révèle d'une très grande qualité », a commenté, avec enthousiasme, Évelyne Nicolas, responsable de la programmation.

"Lundis musicaux de Camaret : Les deux solistes ovationnés"

article paru le 22 août 2013 dans Le Télégramme

Ovation pour Claude Nadeau et Frédéric Moisan, lundi soir, à la chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour

violon et clavecin

Chapelle pleine, lundi soir, pour le concert de Claude Nadeau, au clavecin et Frédéric Moisan, au violon, proposé par le Festival des Lundis Musicaux. Les deux virtuoses avaient choisi avec soin un programme (Bach, Veracini, Corelli) mettant en valeur la qualité de leurs deux instruments et leur souci de mettre en avant la Bretagne à laquelle ils sont tous les deux attachés. « Défendons nos compositeurs bretons, car ils sont très bons », clame, en souriant, Claude Nadeau. Pour son solo, elle a choisi une pièce de Charles Mars, compositeur vannetais méconnu. Intarissable, la claveciniste a tenu a expliqué la particularité des oeuvres choisies et a expliqué les particularités du clavecin. Frédéric Moisan, brillant soliste briochin, installé au Canada, joue un violon magnifique.

Un « objet » exceptionnel

« J'ai la chance d'avoir cet instrument-là, a priori à vie. Le bois est ancien, mais l'instrument a été fait en 2010, en Suède. Il m'a été prêté par des Vannetais qui souhaitent rester anonymes. Dans des tests à l'aveugle fait à l'Ircam, ce violon a été préféré à un Stradivarius ! ». Si les compositeurs baroques du XVIIe ont été mis à l'honneur, la création contemporaine, peu courante concernant le clavecin, s'est invitée avec une création de Pierick Houdy, présent dans la chapelle, et qui a donc pu entendre son oeuvre jouée pour la première fois. Cette belle soirée s'est achevée sur un clin d'oeil, très apprécié, à la musique celtique !

mercredi 10 juillet 2013

Symphonie de Breizh, l'été!

 
Les musiciens de l'orchestre baroque Symphonie de Breizh sont très actifs cet été et vous invitent à venir les écouter!


Concert St-Ave Plescop
La claveciniste Claude Nadeau retrouve un vieux complice, le gambiste Bruno Angé, pour deux concerts exceptionnels dans des lieux secrets qui ne sont pas habituellement ouverts au public : le Manoir de Tréviantec en Saint-Avé (lundi 15 juillet à 17h), et la Chapelle Saint Hamon en Plescop (mardi 16 juillet à 20h30).

Un cadre très intimiste pour savourer les sonorités de la viole de gambe, instrument popularisé par le film "Tous les matins du monde". Bruno Angé possède un véritable talent de conteur et saura vous charmer avec les instruments de son consort, basse de viole ou viole ténor. Marin Marais, Sébastien Bodinus, Diego Ortiz et le compositeur baroque vannetais Charles de Mars seront à l'honneur. Les autres dates de Bruno Angé : site


Article Ouest-FranceTrois des musiciennes principales de Symphonie de Breizh prodigueront leur enseignement dans le cadre de l'Académie de Musique Ancienne de Haute-Bretagne à DINAN (35) du 13 au 20 juillet. Jasmina Mihailovic, Hélène Checco (violon baroque) et Adeline Rognant (violoncelle baroque) seront aux côtés du flûtiste Jean-Luc Chauvel (soliste invité de Symphonie de Breizh en octobre 2011) et du sacqueboutiste Pierre Montaut-Texier, Directeur de l'Académie.
De nombreux concerts ponctueront cette Académie, au plaisir de vous y retrouver!

Violoniste Frederic MoisanLe festival Les lundis musicaux de Camaret accueille deux musiciens de Symphonie de Breizh lundi 19 août en l'église Notre-Dame de Rocamadour: le violoniste Frédéric Moisan et la claveciniste Claude Nadeau. Originaire de Saint-Brieuc, Frédéric Moisan poursuit une carrière internationale, et dès que son agenda le permet, il continue de jouer avec Symphonie de Breizh, soit comme soliste (souvenez-vous de ses magnifiques concertos de Vivaldi en octobre 2011!) soit comme musicien du rang. Après l'immense succès du concert de Symphonie de Breizh en grand ensemble l'été dernier lors de ce festival (5000 spectateurs pour notre concert sur l'eau avec feu d'artifice), Frédéric Moisan et Claude Nadeau reviennent à Camaret avec un programme Bach, Corelli, Veracini, et une création spécialement composée pour l'occasion par Pierick Houdy.

Avez-vous jeté un coup d'oeil sur notre nouveau site ?
www.symphoniedebreizh.eu

des vidéos, des photos, des infos sur nos concerts, et même des recettes de cuisine... baroque, evel just!

VidéosSur YOUTUBE, regardez des extraits de nos derniers concerts

VIVALDI : Concerto en sol mineur nouveau
HANDEL: ouverture de Alcina
HANDEL: Watermusic
BACH: sonate pour flûte et clavecin en sol mineur
VIVALDI: les Quatre Saisons, l'Été

Toutes nos vidéos: http://www.youtube.com/playlist?list=PL40E742C58EBD1FC6&feature=plcp déjà plus de 2000 vues de notre concert d'ouvertures de Handel le 17 novembre dernier, et plus de 5000 vues de notre concert des Quatre Saisons!

Symphonie de Breizh
Pour les Journées du Patrimoine, Symphonie de Breizh sera en concert en Auvergne : c'est un premier concert hors de Bretagne pour notre orchestre qui s'apprête à vous présenter sa Quatrième Saison!



War an Ton BrasNe manquez pas la nouvelle émission "War An Ton Bras" (sur un air majeur) les dimanches matin sur France3 Bretagne dans Bali Breizh, et sur Brezhoweb: http://www.brezhoweb.com/Tous-les-programmes.html?rubrique=60
En trois minutes top chrono, Claude Nadeau raconte 26 petites histoires de la grande musique, liées à la Bretagne et ailleurs. De l'entrée des Bretons dans "Le Temple de la Paix" de Lully à l'opéra "Tristan et Iseult" Wagner, en passant les sonneurs bigoudens à l'Exposition Universelle de 1900, "Le jeune pâtre breton" de Berlioz, ou encore "La Cathédrale engloutie" de Debussy, les Seiz Breur, le "Stabat Mater" en breton...

Si vous êtes sensible à notre musique, devenez nos ambassadeurs et parlant de nous à vos élus à la culture, responsables de festivals et de salles, et toute personne susceptible d'organiser un concert. Faites-nous venir chez vous! N'hésitez pas à nous contacter ;-)

Partagez notre musique avec vos amis en leur faisant suivre ce message.
Nous n'avons rien à vous vendre, nous essayons juste de mettre un peu d'harmonie et de beauté dans ce monde de brutes ;
si néanmoins ce message vous a dérangé, utilisez le lien tout en bas pour ne plus être invité à nos prochains concerts.


En espérant vous voir cet été, cordialement,

a greiz kalon ganeoc'h,

la cheffe,  ;-)

Claude Nadeau

Claude Nadeau

Twitter https://twitter.com/claudenadeau




jeudi 28 février 2013

Stabat Mater 16 mars

Stabat Mater 16 mars 2013 STABAT MATER

Samedi 16 mars, 20h30, église Saint Patern (Vannes)

orchestre baroque Symphonie de Breizh, direction Claude Nadeau Raoul Le Chenadec, contre-ténor

VIVALDI : Stabat Mater
PERGOLESE : Salve Regina
10€ - 7€  tarif en baisse! la crise ne doit pas empêcher d'aimer la musique!

achetez vos places en ligne sur symphoniedebreizh.eu
 achetez vos places
ou à la librairie Cheminant, 19 rue Joseph Le Brix, à Vannes
 Raoul Le Chenadec Pour ce 3e concert de sa Saison Trois, l'orchestre baroque Symphonie de Breizh invite à nouveau le magnifique contre-ténor Raoul Le Chenadec, déjà entendu lors de la Première Saison. Parallèlement à ses concerts en soliste, vous l'avez peut-être entendu au sein du l'ensemble Jachet de Mantoue, dont les enregistrements ont remporté de nombreux prix, Orphée d'or de l'Académie du Disque Lyrique, "Choc" du Monde de la Musique et autres Diapasons.

Pour accompagner cette très grande voix bretonne, Symphonie de Breizh emploie les instruments même de l'époque de Vivaldi et de Pergolèse: les cordes de boyau et les archets baroques donnent aux violons ce son si "organique", qui se mêle à l'ampleur des basses et au frissonnement du théorbe, dans un répertoire absolument somptueux. L'église baroque vannetaise Saint Patern, nouvellement restaurée dans son éclatante beauté, est un écrin acoustique sans pareil pour cette musique qui nous parle au plus profond de nous-mêmes.

FacebookS'inscrire à l'événement sur Facebook https://www.facebook.com/events/422618341154472/


VidéosSur YOUTUBE, regardez des extraits de nos derniers concerts

HANDEL: ouverture de Alcina
HANDEL: Watermusic
HANDEL: ouverture de Serse
BACH: sonate pour flûte et clavecin en sol mineur
VIVALDI: les Quatre Saisons, l'Été

Toutes nos vidéos: http://www.youtube.com/playlist?list=PL40E742C58EBD1FC6&feature=plcp déjà plus de 1500 vues de notre concert d'ouvertures de Handel le 17 novembre dernier, et plus de 4000 vues de notre concert des Quatre Saisons!

Symphonie de BreizhL'été commence à s'organiser... vous pourrez entendre des musiciens de Symphonie de Breizh lundi 19 août à Camaret (29), dans le cadre du festival "Les lundis musicaux de Camaret". Nous serons également sur les routes avec un très beau concert prévu en Auvergne en septembre. Mais des dates restent disponibles, et il est encore possible de faire venir Symphonie de Breizh, en grande formation ou en musique de chambre, dans vos chapelles, vos théâtres et dans vos villes. De 2 à 20 musiciens, le budget est toujours réaliste.

Par ailleurs plusieurs musiciens de Symphonie de Breizh, notamment la 1er violon solo Hélène Checco et la violoniste baroque Jasmina Mihailovic, partageront leur savoir lors du Stage de Musique Ancienne de Haute Bretagne, à Dinan du 13 au 20 juillet. Renseignements et inscription: www.musique-savante.com


War an Ton BrasNe manquez pas la nouvelle émission "War An Ton Bras" (sur un air majeur) tous les dimanches matin à 11h sur France3 Bretagne dans Bali Breizh, et sur Brezhoweb: http://www.brezhoweb.com/Tous-les-programmes.html?rubrique=60
En trois minutes top chrono, Claude Nadeau raconte 26 petites histoires de la grande musique, liées à la Bretagne et ailleurs. De l'entrée des Bretons dans "Le Temple de la Paix" de Lully à l'opéra "Tristan et Iseult" Wagner, en passant les sonneurs bigoudens à l'Exposition Universelle de 1900, "Le jeune pâtre breton" de Berlioz, ou encore "La Cathédrale engloutie" de Debussy, les Seiz Breur, le "Stabat Mater" en breton...

Si vous êtes sensible à notre musique, devenez nos ambassadeurs en parlant de nous à vos élus à la culture, responsables de festivals et de salles, et toute personne susceptible d'organiser un concert. N'hésitez pas à nous contacter !

Partagez notre musique avec vos amis en leur faisant suivre ce message.
Nous n'avons rien à vous vendre, nous essayons juste de mettre un peu d'harmonie et de beauté dans ce monde de brutes ;
si néanmoins ce message vous a dérangé, utilisez le lien tout en bas pour ne plus être invité à nos prochains concerts.


En espérant vous voir le 16 mars, ce sera vraiment un très beau concert... cordialement,

a greiz kalon ganeoc'h,

la cheffe,  ;-)

Claude Nadeau

Claude Nadeau

Twitter https://twitter.com/claudenadeau

mardi 27 novembre 2012

vidéos du concert Ouvertures de Handel

ou regarder directement sur notre chaîne Youtube

programme:

George Frideric Handel (1685-1759):
Xerxès : Ouverture - Gigue - Largo
Alcina : Ouverture - Musette - Menuet
Judas Maccabée : Ouverture
Le Messie : Ouverture - Pifa
Jules César : Ouverture

Henry Purcell (1659-1695)
King Arthur : Ouverture

G.F. Handel
Suite "Water and Fire": Ouverture - Réjouissance (Fireworks) - Coro - Menuet - Air - Hornpipe (Water Music)

Georg PhilippTelemann (1681-1767)
Ouverture burlesque de Don Quixote TWV 55:G10
Ouverture - Le reveil de Quichotte - Attaque des moulins à vent - Les soupirs amoureux auprès de la princesse Dulcinée - Sancho Panca berné - Le galope de Rosinante - Celui d'âne de Sancho - Le coucher de Quichotte

pour lire les notes au programme, cliquer sur

Lire la suite

vendredi 16 novembre 2012

Orchestre baroque en répétition...

L'orchestre baroque Symphonie de Breizh en répétition, vu par Ouest-France, ça donne ça!


Symphonie de Breizh - Saison 3 par OuestFranceFR

mercredi 8 août 2012

Concert sur l'eau à CAMARET avec création et feu d'artifice

Ce soir, l'orchestre baroque Symphonie de Breizh jouera à Camaret (29) devant 5000 personnes un concert sur l'eau qui se terminera par un feu d'artifice au rythme de notre musique.

Vivaldi, Purcell, Rameau, Marin Marais et bien sûr Handel avec sa Watermusic et ses Fireworks seront au programme de ce concert autour du thème de la mer, avec les solistes Serj Plénier, baryton, et Luc Pérus, flûte. Tempesta di mare, scène du monstre et danses des matelots côtoieront des airs de musique celtique baroque. Sur la photo ci-contre, nous sortons juste de répétition, hier!

Ayant reçu en janvier l'un des «Prizioù» pour l'avenir du breton, remis par l'Office public de la langue bretonne, France3 et le Conseil Régional de Bretagne, nous avons voulu consacrer la bourse qui accompagnait ce prix à une création musicale, commandée au compositeur rennais Kevin Haas, afin de continuer d'écrire l'histoire du breton comme celle de nos instruments. Cette "Suite camarétoise", avec quelques clins d'oeil malicieux, chantée en breton, sera créée ce soir, avec une chorégraphie pyrotechnique. Rendez-vous sur le port de Camaret dès 21h30 !

Suivez Claude Nadeau sur les réseaux sociaux: claudenadeau sur Twitter - pour livetweeter nos concerts, utilisez #sdb

Enfin tout l'été, écoutez Claude Nadeau les week-ends sur France Bleu, une chaîne de Radio-France, partout en France de 12h30 à 14h les samedis et dimanches, et de 16h à 19h dans plusieurs régions.

mardi 6 décembre 2011

Vivaldi : les Quatre saisons

Nouvelle vidéo!

en soliste l'excellent Frédéric Moisan
les musiciens de l'orchestre baroque Symphonie de Breizh, sous la direction de... devinez qui... Claude Nadeau
c'était le 22 octobre à l'église St Patern à Vannes

Frédéric Moisan joue sur un superbe violon mis généreusement à sa disposition par une mécène d'Arradon

Pour ce concert nous avions demandé à un poète breton, Loeiz Guillamot, de rédiger quatre poèmes correspondant aux saisons, qui ont été publiés dans le programme.

jeudi 17 novembre 2011

Chronique d'un concert raté

Il y a des concerts qui sont des très grands succès. Il y en a d'autres qui sont complètement ratés. Souvent pour des raisons non musicales d'ailleurs. On se retrouve parfois dans des vrais plans galère, et après coup on se dit qu'on aurait dû s'en douter, qu'on aurait dû tout de suite prendre ses jambes à son cou.

C'est arrivé en septembre, à l'occasion des journées du patrimoine. Et je vais vous raconter.

Depuis longtemps j'ai pris la décision de ne plus jouer gratuitement. Pour une raison très simple : tous les plans gratuits que j'ai pu faire ont toujours, toujours été des plans galère. Souvent il y a pourtant beaucoup de bonne volonté, on joue gratuitement pour une association, pour des amis qui viennent de monter un projet, pour une petite structure qui essaie de s'en sortir. Mais l'expérience a malheureusement prouvé, à plusieurs reprises, que ce n'est jamais une bonne idée. Pourquoi?

Peut-être parce que ce qu'on ne rémunère pas ne vaut rien. Vous êtes gratuit, on vous traite donc d'une façon dont on n'aurait jamais traité quelqu'un rémunéré par un cachet de 2000€. De plus, ce genre de prestation se faisant sans contrat, on peut tout vous faire. Vous interrompre en plein morceau, vous faire jouer dans un coin, en musique de fond, ne pas mettre en place les conditions d'accueil minimales...

Donc ce jour-là, j'accepte de jouer gratuitement pour un ami qui essaie de faire vivre un lieu d'art contemporain en milieu rural. D'accord je joue gratuitement, mais là ça va bien se passer, j'en suis certaine! L'exposition s'appelle Aux Armes, et l'idée de jouer un répertoire guerrier pour clavecin dans une ancienne friche industrielle fait très "performance" et me plaît bien.


photo: Yves Michiels, source : Facebook

J'avais d'abord proposé une performance de Musique Post Bourgeoise, puisque c'est une prestation que nous avons déjà présenté dans plusieurs lieux d'art contemporain: Espace Pierre Cardin, galerie Anne de Villepoix... mais l'idée avait été abandonnée faute de budget.

Musique Post-Bourgeoise ne se produit pas gratuitement, et Claude Nadeau, parce que c'est un ami qui organise l'igauguration de son expo, va commettre l'erreur de le faire.

J'ai déjà expliqué dans un autre billet à quel point se préparer pour un récital est un véritable marathon, c'est une préparation physique et psychologique, et c'est d'une difficulté prodigieuse.

On me trouve donc un clavecin, on l'emmène sur place. Dans l'après-midi, le musicien qui devait assurer la première partie de la soirée se désiste! Le responsable du lieu me dit donc, d'un ton badin : eh bien Claude vous pourrez jouer un peu plus longtemps, voilà tout? - Euh...! euh oui, bien sûr, enfin... oui sans doute. C'est à ce moment que j'aurais dû commencer à me douter de quelque chose. Tout le reste allait débouler dans la suite.

Rien à dire sur l'accueil charmant qui m'a été réservé : on me prie de déjeuner à la table familiale, on me laisse le calme nécessaire pour accorder le clavecin... puis l'heure du récital arrive. Il était prévu à 19h30 si ma mémoire est bonne. 18h30 le compte a rebours a commencé, 19h je finis l'accord du clavecin, 19h10 je revêts mon costume de scène -un uniforme de l'armée!- 19h15 maquillage, 19h20 zen, zeeeen, le récital est dans 10 minutes. Exercices de respiration profonde, le marathon va commencer. 19h30, le récital ne commence pas, bon... le quart d'heure bourguignon sans doute. Moi, je suis prête, prête à jouer, sur les starting blocks, la tension à son comble, l'énergie positive prête à jaillir.

19h40, toujours pas de signal de départ.
19h50 on me dit qu'on attend toujours untel, et untel... je m'impatiente.
19h55 j'estime que ça suffit le foutage de gueule, qu'on attend des gens qui ne viendront peut-être même pas, que c'est à eux de se présenter à l'heure et pas à nous de nous assujettir à leurs horaires, et je fais le forcing pour y aller. J'y vais.

Forcément, parti comme cela, le concert ne peut qu'être mauvais. Un jeune homme vient me demander s'il peut se servir de sa caméra durant le concert, je lui réponds que oui à condition que ce soit sans flash. J'arrive au clavecin, je joue la tonitruante entrée en matière, la Canonnade de Balbastre (tiens, un autre bourguignon!).

Je me rends compte que le jeune homme de tout à l'heure est installé avec son trépied, qu'il filme et qu'il semble bien avoir l'intention de filmer tout le concert. Après ce premier morceau, je lui glisse donc "SVP, pas de captation". Hein? qu'il me dit - Pas de captation. Captation. Pas de vidéo quoi! Hein? je veux dire que vous stoppez immédiatement cette caméra! - Je suis sur scène, alors que je suis obligée d'avoir cette conversation...

Evidemment, prestation gratuite, pas de contrat. Mais lorsqu'il y a un contrat, on le sait bien, tous les contrats-type mentionnent la fameuse phrase "En dehors des émissions d’information radiophoniques ou télévisées d’une durée de trois minutes au plus, tout enregistrement ou diffusion, même partiel, des représentations, objet du présent contrat, devra faire l’objet d’un accord écrit". C'est d'autant plus incroyable que personne ne m'a ni informée de cette captation, ni même n'ait demandé mon accord!

A partir de ce moment de la soirée, pourtant en début de concert, je commence à être très énervée. Mais très énervée. Ce ne sont pas des conditions pour jouer, et tout le reste du concert ne pouvait qu'être dans la mauvaise énergie de tout cela mis ensemble.

OK j'ai joué dans toutes les circonstances. Musicienne en paroisse pendant 20 ans, adepte des fêtes médiévales, des banquets et autres animations de rue, j'en ai vu d'autres. Cependant, un récital de clavecin ça ne s'improvise pas. C'est extrêmement exigeant et si les conditions partent en quenouille, ça ne fonctionne pas...

Après le concert, alors que les invités du vernissage se pressent autour d'un verre, je me change, je n'ai qu'une envie, partir au plus vite. Je suis en rase campagne ; pour autant je trouve un taxi (c'est un exploit!) pour m'amener à la gare la plus proche: Vénarey-les-Laumes.


photo: geomichel, allez voir son blog

Le guichet est fermé. Seul un automate pourri monte la garde. Il ne fonctionne pas. Je traverse le souterrain glauque et puant pour rejoindre le quai n°2 où passera tout à l'heure le dernier train pour Dijon. Je suis seule sur le quai, nous sommes quasiment en rase campagne. J'ai dans la main droite un sac qui contient les partitions et les somptueux facsimilés que je viens de jouer, plutôt mal d'ailleurs. Je n'aime pas être mauvaise, je n'aime pas mal jouer, ce n'est pas mon habitude. J'ai envie de vomir. Je me demande ce que je fais là. Je n'ai pas dîné. J'ai faim. Je suis dégoûtée. Un néon grésille que le quai désert.

Qu'est-ce que je suis venue faire dans cette galère.

mercredi 26 octobre 2011

Les quatre saisons de Vivaldi, La Notte et La tempesta di mare à Vannes

Merci à tous pour ce beau concert! bravo aux musiciens de l'orchestre baroque Symphonie de Breizh, qui se sont tellement investis: Hélène Checco 1er violon solo, Catherine Lucquin, Christopher de Villiers, Rodolphe Gault, chef d'attaque, Carla Pallone ; Ronan Bellec, alto ; Lionel Jégo violoncelle continuo et Sara Avent violoncelle ; Charles-Henry Bénéteau, théorbe ; Elisabeth Allain, contrebasse ; et nos merveilleux solistes Jean-Luc Chauvel flûte à bec et Frécédic Moisan violon!

Bravo au public ;-) car l'église était pratiquement pleine, merci à toute l'équipe pastorale de l'église St Patern qui nous a si bien reçus, et merci Stéphanie pour les jolies photos que voici (cliquez pour agrandir):

Quelques extraits en musique!