L'Equinoxe est passée depuis presque un mois, et après elle la Saint-Michel. Quand j'étais petite, je me demandais toujours pourquoi dans la chanson "Marianne s'en va-t-au moulin" l'un des couplets commençait par :

C'est aujourd'hui la Saint Michel, c'est aujourd'hui la Saint Michel
Que tous les ânes changent de poil, que tous les ânes changent de poil
(il faut prononcer pouèl pour la rime)

jusqu'à ce qu'on m'explique la place de la Saint Michel (29 septembre) dans la société rurale française : c'était la date où les fermiers et métayers payent leurs fermages après la récolte. C'est donc la date traditionnelle d'expiration des baux ruraux, d'où l'expression "à la Saint-Michel tout le monde déménage"...

Donc puisque l'hiver est maintenant bien installé, voici une recette d'hiver, ma soupe de ce midi, et c'était ma foi bon : Crème de carottes et de lentilles au cumin et au fenouil

Ingrédients:

- 3 carottes
- 1/2 oignon
- 1 tête d'ail
- 2 poignées de lentilles (corail de préférence, c'est plus joli)
- 1/2 bulbe de fenouil (que la partie blanche, je suis pour un certain esthétisme, même en cuisine...)
- 1 bouquet garni
- sel marin, poivre blanc
- j'ai aussi mis des graines de cumin, des graines de coriandre, et une pincée de gingembre

Mise en oeuvre:

Dans le fond du chaudron, faire revenir l'ail et les oignons dans du beurre jusqu'à ce qu'ils soient nacrés. Ajouter le fenouil coupé grossièrement, quelques secondes suffisent, puis l'eau correspondant à la quantité désirée. Y jeter les carottes en dés, deux poignées de lentilles et le reste des ingrédients. Laisser mijoter jusqu'à cuisson complète, passer au moulin, chanter "Marianne s'en va-t-au moulin", se souvenir qu'à la Saint Michel tous les ânes changent de poil, et c'est prêt.

Dans l'assiette ajouter un trait de crème fleurette, et dessiner une jolie courbe blanche (ou une fleur, ou un coeur, ou une Marianne) avec la cuillère à la surface de cette soupe d'hiver. Choisissez des carottes bio, c'est bien meilleur. Les lentilles sont particulièrement riches en fer, en vitamine B, en minéraux (potassium surtout, 100% des apports journaliers dans une portion) et en protéines, donc cette soupe est une alternative intéressante à un repas léger et sans viande. En plus de parfumer délicieusement, le cumin et la coriandre, réputés carminatifs, comme le fenouil d'ailleurs dont Hildegarde de Bingen loue les innombrables bienfaits, compensent les "effets désagréables" des lentilles (et si ça ne suffit pas, avalez un ou deux comprimés de charbon végétal, ça se trouve en pharmacie). Quant aux carottes... il paraît que ça rend aimable!

Qui c'est qui a dit "y'en a qui en ont bien besoin" ??? ;-)