Claude Nadeau, musique classique - clavecin, orgue... musique baroque

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche



vendredi 26 janvier 2007

Concert à l'Opéra National de Paris (Bastille)


Michel Gastaud, Graciane Finzi et Claude Nadeau,
sous les applaudissements du public,
Op�ra National de Paris, Studio Bastille,
25 janvier 2007

Merci � tous d'�tre venus aussi nombreux � notre concert du 25 janvier � l'Op�ra National de Paris (Bastille)! On m'a rapport� qu'il y avait m�me des gens debout... Et merci aux fans qui ont cri� bravo � la fin de ce concert! (d�masquez-vous! je veux savoir qui vous �tes!)

Au programme : des oeuvres contemporaines pour clavecin et percussion, un mariage qui peut sembler contre nature, au premier abord, mais qui fonctionne �tonamment bien!

Du compositeur basque Felix Ibarrondo (n� en 1943), "Onyx" - compos� en 1984, une pi�ce tr�s �nergique, o� l'on entend la duret� de la pierre qui a donn� son nom � ce morceau

De Maurice Ohana (1914-1992), Miroir de C�lestine, suite pour clavecin et percussion tir�e de l�op�ra La C�lestine, qui se d�cline en plusieurs mouvements aux titres �vocateurs : Le jardin des d�lices � Miroir du d�sir impossible � Miroir des sorts � Jardin de nuit � Miroir d'oubli. Une pi�ce toute en couleurs sonores, en ambiances, et en complicit� entre la r�sonance du clavecin et celle des percussions

enfin, de Graciane Finzi (n�e en 1945) la Toccata pour clavecin amplifi� et percussion, qui a �t� �crite sp�cialement pour nous, et qui a remport� un vif succ�s aupr�s du public.

Merci � Marc Ducornet d'avoir mis sous mes doigts le "Blanchet", l'un de ses plus fabuleux clavecins : vif, r�actif, p�tillant, croustillant et tellement sonore! (il m'a m�me fait porter la banquette de velours assortie...) Merci � Patrick Y�gre (accordeur � temp�rament!) d'avoir tourn� les chevilles (du clavecin!); merci enfin de tout coeur � toute l'�quipe de l'Op�ra National de Paris, et surtout... surtout... surtout � mon comp�re Michel Gastaud, qui s'est �norm�ment investi avec moi dans ce projet, sans compter les heures ni les efforts.

Et maintenant, il ne reste plus qu'� trouver d'autres lieux et d'autres occasions, plein plein plein d'autres occasions de faire entendre ce concert afin de partager avec le public le plus vaste possible toute cette musique incroyable !

mercredi 24 janvier 2007

Blogueur, qui es-tu?

Vous tes plus de 10 000 visiteurs par mois sur ce blog, mais qui tes-vous? Maintenant, un nouveau joujou permet de le savoir: incluse dans la colonne de droite (vers la moiti de la page), un module vous permet de "faire coucou" aux autres lecteurs de ce blog (et dans l'absolu la websphre tout entire) en prenant votre photo avec votre webcam:

La photo affiche est la plus rcente parmi les photos des visiteurs, mais on peut aussi voir la tte des autres blogueurs dans la galerie des visiteurs et mme ajouter des commentaires aux photos.

J'adore cette inde d'interactivit et de dialogue avec les autres internautes! C'est nouveau, a vient de sortir, je l'ai install ce matin, j'espre que vous serez nombreux dire "coucou"!

lundi 22 janvier 2007

L'enfant du secret : mardi 23 janvier 20h50 sur France 2

Le tlfilm L'enfant du secret", tourn cet t, dans lequel j'interprte le rle d'une claveciniste (!) sera diffus mardi 23 janvier prochain 20h50 sur France 2. On peut me voir et m'entendre au clavecin dans l'une des premires scnes, qui se droule dans un "salon de musique".

Rsum :

Milieu du XVIIIe sicle. Madame de Solar, aristrocrate de province, abandonne son fils Guillaume, sourd et muet, g d'une dizaine d'annes. Livr lui-mme puis assimil un fou et enferm dans un asile, l'enfant est finalement recueilli par l'abb de l'Epe. Celui-ci russit apprivoiser cet enfant sauvage et lui apprend le langage des signes, qu'il est le premier avoir systmatis. Il fait galement appel la justice pour retrouver la famille de l'enfant. Dmarre alors un procs retentissant au cours duquel madame de Solar retrouve son enfant et dcouvre avec effroi que celui-ci s'exprime. Ronge par le remords, elle fait tout pour obtenir son pardon...

Un superbe tlfilm sur les dbuts de la langue des signes, avec une trs belle interaction psychologique des personnages. Le cheminement de la Comtesse de Solar, de l'abandon de son fils la rconciliation, est poignante. Une exprience galement pour toute l'quipe du tlfilm, qui du coup s'est mise elle aussi apprendre quelques rudiments de langue des signes...!

Tlfilm ralis par Serge Meynard Avec Michel Aumont (l'abb de l'Epe), Claire Borotra (la comtesse de Solar), Joshua Julvez (Guillaume), Fanny Cottenon (Marie de l'Epe), Yvon Back (Cazeaux), Laurne Loctin (Agns), Baptiste Gintzburger-Battle (Henri), Romane Kasprzak (Camille), Tristan Gendreau (Auguste), Lucille Jounent (Thrse), Jimmy Legrand (Ren), Damien Paisnel (Sverin)

Voir galement mon autre billet rdig alors que nous enregistrions la musique de ce tlfilm : lire

Voir d'autres photos et lire les anecdotes du tournage sur le site de Philippe Bourdais

Cliquez ici pour voir mes photos de ce tournage, toujours aussi espigles...


Marie-Antoinette? Sophia Coppola? Non: la claveciniste qui vous tend les bras! (c'est bien, les films en costumes, en fin de compte, non?)

jeudi 18 janvier 2007

Travail avec Graciane Finzi

Ultime sance de travail ce matin avec la compositrice parisienne Graciane Finzi autour de sa Toccate pour clavecin et percussions, commande spcialement pour Michel Gastaud et (votre humble servante) Claude Nadeau, que nous jouerons jeudi prochain le 25 janvier 13h en concert l'Opra National de Paris.

Cliquez ici pour imprimer une invitation ce concert (au format .pdf)

Derniers ajustements sur cette pice toute en nergie... Une rptition d'o ont surgi parfois quelques bonnes ides de dernire minute : c'est la dernire ligne droite avant le concert pour le fignolage et les dtails qui font vritablement vivre la musique!

Que de chemin parcouru depuis la rception du manuscrit de cette pice (voir le billet de ce jour) et aujourd'hui ! Et quelle merveille de pouvoir prendre un manuscrit, somme toute un simple objet de papier avec des notes crites dessus, bref de la musique in-oue, et le faire vivre, assister sa naissance, ses premiers pas, ses permiers trbuchements (je parle pour moi!), et finalement de voir la musique prendre son envol!


Graciane Finzi et Michel Gastaud, rptition l'Opra National de Paris ( Claude Nadeau? elle est derrire la camra!)

vendredi 12 janvier 2007

10e anniversaire de Jean-Edern Hallier

J'ai chant aujourd'hui pour la messe de requiem du 10e anniversaire de la mort de l'crivain Jean-Edern Hallier, en la chapelle de Jsus Enfant (rue Las Cases, Paris 7e, - prs de la Basilique Ste Clotilde)

Hormis la messe des morts grgorienne, j'ai chant deux cantiques en breton : Mont davedoc'h (sur l'air de "Amazing Grace"), et Kantig ar Baradoz, Cantique du Paradis.

Mont davedoc'h, Aotrou Doue
O pebezh mall 'vit va ene !
Disec'hi ran ouzh ho kortoz
Deuit d'am c'has d'ar baradoz

Mont davedoc'h el levenez
C'hwi va Doue, c'hwi va buhez !
Erus ar re a vev ganeoc'h
Evit atao emaint er peoc'h

Klevit va galv, o va Aotrou,
Selaouit mad va fedenno
Dibab a ran chom en ho ti
N'eus e neb lec'h c'hwekoc'h dudi

Roit, Aotrou, d'ar re varo
Diskuiz ha peoc'h evit atao
Lakit warno ho sklerijenn
Da lugerni da virviken

Aller vers vous, Seigneur Dieu,
Quelle urgence pour mon me !
Je me dessche vous attendre
Venez me conduire au paradis !

Aller vers vous dans la joie
Vous mon Dieu, vous ma vie !
Heureux ceux qui vivent en vous
Pour eux, paix ternelle jamais

Ecoutez mon appel, mon Seigneur,
Ecoutez bien mes prires
Je choisis de rester dans votre maison
Il n'y a nulle part de plus douces dlices

Donnez, Seigneur, aux dfunts
Repos et paix pour l'ternit
Portez sur eux votre lumire
Et qu'elle luise jamais

Kantig ar baradoz

Jezuz ! Pegen bras eo
Plijadur an eneo,
Pa'z int dirak Doue,
Hag en e garantez

Berr gavan an amzer,
Hag ar poanio dister,
O sojal deiz ha noz,
E gloar ar baradoz.

Pa sellan en nevo,
Hag etrezek va bro,
Nijal di a garfen,
Evel ur goulmig wenn.

Pa vo pred ar marv,
Neu e me gimiado
Ouzh ar c'hig ankenius,
Enebour da Jezuz.

Gant joa e c'horto'an
An tremen diwezha ;
Hast am eus da welet
Jezuz, va gwir bried.

Cantique du paradis

Jsus ! combien grand est
Le bonheur des mes,
Quand elles sont devant Dieu,
Et dans son amour !

Je trouve le temps court,
Et les peines, lgres
En songeant jour et nuit
A la gloire du Paradis.

Quand je regarde les cieux,
Par-del mon pays
Je voudrais y voler
Comme une petite colombe blanche.

Quand viendra le banquet de la mort,
Alors je quitterai
Cette chair angoissante,
L'ennemie de Jsus.

J'attends avec joie
Le dernier passage,
J'ai hte de voir Jsus,
Mon vritable poux.

On peut trouver la mlodie de ces deux cantiques sur l'admirable site de Per Kentel: Mont davedoc'h - Kantig ar Baradoz

Lire l'homlie prononce par le Pre de La Morandais cette occasion : lire

Voir le "Jean-Edern's blog"

Et merci Olivier, l'organiste, pour sa formidable prestation lors de cette messe!

dimanche 7 janvier 2007

Meilleurs voeux!

Chers amis blogueurs, soyez aux premires loges pour recevoir mes voeux les plus chaleureux pour 2007 :

cliquez ici : www.claudenadeau.net/voeux2007claudenadeau.html
ou ici: www.claudenadeau.net/voeux2007claudenadeau.swf
ou ici: www.claudenadeau.net/voeux2007claudenadeau.exe (puis acceptez "excuter" ou "enregistrer" - mais non, y'a pas de virus, promis!) attention, pour cet excutable, mieux vaut mettre sur "pause" la bote musique, dans la colonne de droite, pour ne pas superposer les deux mlodies