Claude Nadeau vue par Robert Skinner

Claude Nadeau, claveciniste, chef d'orchestre et de choeur, et interprète polyinstrumentiste de musique ancienne, a reçu en juin 99 un Premier Prix de Conservatoire National français en interprétation du clavecin, suite à des études de 3e cycle supérieur avec M. Joël Pontet. Elle détient par ailleurs un diplôme en musique ancienne de l’Université McGill, pour lequel elle s’est mérité, lors de son examen final d’interprétation, la note " A " à l’unanimité du jury.

Parmi ses professeurs d'instrument, on a pu compter Joël Thiffault, Luc Beauséjour, Hank Knox; Denys Boulianne et Peter Schubert, entre autres, ont également marqué sa formation de musicienne. Elle a aussi bénéficié, lors de stages de perfectionnement, de l'enseignement de Kenneth Gilbert, Bob van Asperen et Ketil Haugsand au clavecin; Monica Hugget en musique de chambre baroque; David Breitman en pianoforte; Shira Kammen, Joël Cohen et Anne Azéma en musique médiévale...

Musicienne active et volubile, elle a animé de 1992 à 1998 l’émission de musique classique "Les Petits Matins Mozartiens " les samedis matins de 9h à 11h à l’antenne de CISM 89,3 FM à Montréal.

Cinquième génération de musiciens d'église dans sa famille, elle a été organiste titulaire à la paroisse St-Charles-Garnier ainsi qu'à la chapelle Notre-Dame du Bon-Secours, dans le Vieux-Montréal. En France, elle a été co-titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll de Notre-Dame d'Alfortville (photo ci-contre), où elle a réalisé un premier enregistrement compact avec Roland Becker et l'Orchestre National Breton. Salué par la critique, "CHOC" du prestigieux magazine Le Monde de la Musique, "Recommandé" par Répertoire, cet album intitulé "Er Roué Stevan" a été sacré "Meilleur album de l'année" par France 3 ouest.

Spécialiste de la musique ancienne, elle se produit régulièrement à-travers la France lors de festivals et de reconstitutions historiques en costumes, du Moyen Age au XVIIIe siècle, non seulement au clavecin mais aussi au chant et aux instruments anciens (bombarde, chalemie, harpe médiévale...), en duo avec Daniel Dupitier (cornemuse ancienne, bombardes et flûtes) sous le nom de An Dud Nevez.

Parmi les sujets qui la passionnent, elle effectue des recherches sur la reconstitution de l'instrumentarium ancien, et particulièrement sur les notions d'esthétisme et de justesse. Avec la complicité du luthier Dominique Bougé, elle travaille sur les gammes anciennes et les tempéraments, s'étant fait construire, en 2001, une bombarde de type ancien dans une échelle de gamme non tempérée qui permettrait peut-être une meilleure interprétation de la musique médiévale.

En novembre 2000, on a pu l'entendre dans un récital de clavecin intitulé "L'esprit de la danse" lors des Rencontres Internationales de la Musique Ancienne de Paris. En mai 2001, elle était invitée à se produire au clavecin sur le thème de la "diversité culturelle" dans le cadre d'un colloque de l'Année Francophone Internationale qui s'est tenu à Paris en présence de S.E.M. Boutros Boutros-Ghali.

Claude Nadeau est passionnée de danse, et cet élan se ressent dans toute sa musique. Elle a donc voulu se perfectionner dans différents styles de danse, tant en danse baroque et renaissance qu'en danse classique ou traditionnelle, afin d'être mieux en mesure d'accompagner tant des danseurs baroques qu'un fest-noz breton. Et pour ceux qui ne la connaissent qu'en tant que claveciniste et qui seraient surpris de la voir mener une danse endiablée à la bombarde, elle répondra que son expérience de terrain dans les bals trad ont changé à tout jamais sa façon de jouer les suites françaises...

En mai 98, elle fut invitée par la Société québécoise de recherche en musique (anciennement l'ARMuQ), dans le cadre de la Semaine de musique québécoise pour le piano, au cours de laquelle elle a prononcé une conférence fort appréciée, en costume d'époque et avec danse chorégraphiée, sur La danse baroque en Nouvelle-France, un sujet qui la passionne et sur lequel elle a effectué des recherches poussées.

Elle a aussi accompagné la Chorale de l'Accueil Bonneau, sûrement le choeur d'itinérants (SDF) le plus célèbre au monde, qu'elle a retrouvé avec bonheur en novembre 98 lors de leur tournée en France.

Claude Nadeau connaît le bonheur de jouer les clavecins de Marc Ducornet, dont elle goûte avec délices la finesse, la précision et le châtoiement. En plus du clavecin flamand dont elle dispose chez-elle, elle répète aux ateliers de fabrication de clavecins de Ducornet, où elle connaît le privilège d'être en contact direct avec la fine fleur des clavecins, et de se trouver au coeur même de leur création.

Claviériste baroqueuse énergique et passionnée, médiéviste engagée et dotée d’une personnalité hors du commun, elle a également travaillé pour l’Orchestre Baroque de Montréal. Elle réside à Paris depuis septembre 1998.

Depuis septembre 2001, elle propose son enseignement en musique ancienne au Conservatoire International de Paris. Elle a dirigé en 2003-2004 le choeur de Radio-France Outremer.

Parmi ses prestations récentes, elle a assuré la direction musicale de la pièce "Georges Dandin" de Molière avec une musique de Lully; elle s'est produite au Louvre à Paris, ainsi que dans des villes telles que Marseille, Clermont-Ferrand, Charenton, Castelnaudary, Carcassonne, Aix-en-Provence, Questembert, Saint-Chartier, Paris... Lors de sa participation aux "Festives Halles" de Questembert (Morbihan, Bretagne), le quotidien Le Télégramme a parlé d'elle comme de "l'incontournable Claude Nadeau" (23-08-01).

Parmi les projets musicaux, de nombreux concerts de musique médiévale et baroque; la création d'un orchestre baroque en Bretagne; et un enregistrement compact, en gestation.

Estimant qu'il est aussi important de s'impliquer dans la société, Claude Nadeau milite en faveur de la diversité culturelle et s'élève en fervente défenderesse des cultures minoritaires et régionales, notamment en apportant son soutien aux écoles Diwan, un réseau d'écoles bilingues qui veut assurer la survie de la langue bretonne en la faisant vivre au quotidien dès l'enfance, en plus du français.

Dans sa carrière de musicienne, Claude Nadeau s'oriente de plus en plus vers la direction musicale, non pas par désir de mener, mais pour le bonheur de faire évoluer un groupe de musiciens ensemble dans une direction donnée. Elle offre en ligne, en cadeau aux visiteurs de ce site, de larges extraits de l'oratorio Le Messie de Handel, qu'elle a dirigé en 2003.

Lors d'un stage de perfectionnement intensif en février 1999 avec Bob van Asperen, le successeur de Gustav Leonhardt au Conservatoire d'Amsterdam, monsieur van Asperen a commenté:

"Non seulement vous vivez la musique que vous jouez,
mais la musique vit véritablement à-travers vous."

Cliquez ici pour les prochaines prestations


La photo de Claude Nadeau et du clavecin Hubbard a été prise par le photographe Robert Skinner.

 

Vous voulez inviter Claude Nadeau à faire un concert chez-vous?
Un programme-type de concert ainsi qu'une formule sur mesure adaptée à vos événements, festivals, congrès, soirée-bénéfice, etc... est disponible sur simple demande.
Ou encore vous voulez prendre des cours de clavecin?
N'hésitez pas à m'envoyer un

Retour à la page d'accueil